Pseudo Otaku

Un site pour les pseudo Otaku partage de la passion otaku ^^
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Présentation. [Pinkie]
Dim 18 Nov - 22:21 par Pinkie.

» Actuellement qu'elle mangas regarder vous ou lisez vous ?
Dim 17 Jan - 3:54 par youyou973

» Le pire manga que vous ayez jamais vu!!!!!!!!!!!!
Lun 2 Nov - 17:27 par masataka

» Les bains publics japonais
Sam 5 Sep - 17:55 par youyou973

» Jeu online
Sam 1 Aoû - 0:21 par nightmare84

» Souvenirs d'amour
Lun 20 Juil - 12:26 par nightmare84

» Yo
Lun 20 Juil - 12:24 par nightmare84

» Orthographe sur le site
Mer 8 Juil - 12:19 par Tony Tony Chopper

» Persona 4
Lun 6 Juil - 2:57 par mephisto57100

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 HOT GIMMICK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nezumisama

avatar

Nombre de messages : 129
Age : 31
Localisation : Brest, bout du monde, Bretagne
Points : 6
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: HOT GIMMICK   Dim 20 Juil - 13:09

HOT GIMMICK






RESUME

Hatsumi Narita vit avec sa famille dans un complexe résidentiel possédé par la compagnie du père.
Le gros problème, c’est qu’une hiérarchie s’établit entre les mères au foyer (ainsi que leurs enfants), suivant la place plus ou moins haute du mari dans l’entreprise.
La résidence est donc dirigée par Madame Tachibana, qui possède la position la plus élevée.
Son fils Ryôki est depuis toujours un sale gosse capricieux et Hatsumi vit dans la hantise de se retrouver face à lui.

Notre héroïne se retrouve à devoir aller acheter un test de grossesse pour sa sœur de 15 ans (alors qu’elle-même est vierge, sa sœur ne sait même pas quel garçon pourrait être le père !).
Le gros problème va résider dans le fait qu’en retournant chez elle, elle rentre dans le fameux Ryôki qui découvre le test de grossesse et donc toute l’histoire.
Et là, pour prix de son silence, il l’oblige à devenir son esclave et à faire tout ce qu’il décide (son principal but dans la vie étant de se débarrasser de sa virginité = bonne chance Hatsumi !)
Etant le garçon le plus glacial, le plus insensible et le plus arrogant du monde, on se demande comment va faire Hatsumi pour se sortir de là…
La pauvre aura bien du mal avec son nouveau « maître ».
L’arrivée du personnage d'Asuza et ensuite de celui de Shinogu va perturber ces relations ambiguës.




LES PERSONNAGES PRINCIPAUX
(ces présentations peuvent vous donner des indices sur l’histoire, ne les lisez pas si vous voulez une surprise totale !)

Hatsumi Narita :
La fille niaise qui se laisse porter par les évènements, incapable de prendre une décision sensée.
Elle pleure souvent, se lamente sur son sort et s’inquiète plus de ce qui peut arriver aux autres que de son propre intérêt, ce qui la plonge souvent dans les affres du désespoir quand elle se rend compte qu’elle a foiré.
Héroïne typique de shojo, elle a peu d’intérêt.

Ryôki Tachibana :
Un sale con. Mais alors vraiment !
Il a l’habitude depuis tout petit que tout le monde exécute ses quatre volontés.
En réalité c’est un garçon intelligent (un des meilleurs cerveaux du japon !), mais qui a été gâché, et par la volonté de sa mère de le formater, et par l’attitude hypocrite de tous les gens du complexe qui évitent par tous les moyens de le fâcher.
Il se sent donc seul (oh le pauvre !), mais ça reste un personnage plutôt méprisable. On s’attend à ce qu’il change, et, oui, il va changer, mais pas comme vous l’entendez !
Par contre il est très beau !
C’est mon perso préféré, car il est présenté de manière réaliste, et quelquefois son attitude me donne un petit frisson de « shojo fan » car il peut être très émouvant.

Akane Narita :
La petite sœur de Hatsumi.
Contrairement à sa grande sœur, cruche et mal à l’aise avec les garçons, Akane représente la joie de vivre et elle profite à fond des plaisirs de la vie, ceci incluant bien sûr les garçons…
Du coup elle va être complètement paumée quand elle va réellement tomber amoureuse…

Shinogu Narita :
Le grand frère de Hatsumi.
Un personnage gentil, calme, d’une beauté paisible.
Il prendra plus d’importance quand une partie des affaires familiales inavouées du complexe va se révéler.

Asuza Odagiri :
Personnage ambigu s’il en est, on sent qu’il n’est pas net, mais il est tellement mimi et serviable qu’on se dit que, bon, il ne doit pas être si méchant que ça !
Vous avez raison : il n’est pas méchant dans l’âme (encore que…), mais certaines conditions vont le pousser à faire des choses pas très sympas…


GENERALITES
Auteur : Miki Aihara
Nombre de volumes : 12, série terminée en France, chez Panini
Thèmes abordés abondamment : Shôjo 100% !!
Autres thèmes : trahison, affaires familiales, hypocrisie de la société japonaise basée sur la réussite


MON AVIS

LE shojo typique, mais sur fond de trahisons et affaires de famille, avec une mention spéciale pour les caractères réalistement égoïstes et hypocrites des habitants de la résidence, révélant le revers d’une société japonaise basée sur la réussite.
L’héroïne est niaise, mais niaise !! On a envie de lui botter les fesses, et on se dit qu’elle mérite bien de chialer vu comment elle s’est débrouillée pour s’emmêler les pinceaux.
MAIS : bonne surprise, les garçons, eux, sont particulièrement bien travaillés. Adieu les méchants garçons qui deviennent gentils etc… Les sales cons sont soit un peu meilleurs soit pires que prévu, mais ne changent pas radicalement de caractère sous prétexte qu’une nunuche leur tourne autour (ce qu’on pourrait reprocher à beaucoup de shojo mangas). Du coup, nos beaux gosses donnent du piment à cette histoire.
Les relations sont très complexes et les caractères des garçons, ainsi que leurs buts pas tout à fait avouables et parfois inavoués, font de ce shojo une histoire sympa, où l’on peut difficilement prévoir les retournements de situation (mais fait quelque chose, Hatsumi, au lieu de te faire trimballer par la vie comme ça !!).
Le dessin est très beau, contrairement à ce qu’on pourrait croire en regardant les couvertures, surtout celle du premier tome.
Donc : note mitigée entre ma bonne impression sur le dessin + mon coup de cœur sur les garçons, et mon exaspération quant à l’attitude de Hatsumi et certaines longueurs propres au shojo.

MA NOTE : 8/10

_________________
Nezu se décide à rajouter une signature....
...qui ne sert à rien, niark niark, mais que vous lirez à chaque fois (je vous ai bien eus, hein?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
HOT GIMMICK
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hot Gimmick
» Les fils de... à la WWe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pseudo Otaku :: Mangas :: Mangas-
Sauter vers: